chercherlegarcon

chercherlegarcon

Virons de bord!

Salut la Compagnie, 

 

vous croyiez que je vous laissais tomber ou bien que je manquais de rigueur et d'assiduité, eh bien non. En fait, comme un de mes derniers billets vous l'expliquait il y a eu du changement, beaucoup de changement. Et ce n'est pas fini.

 

 

Depuis le mois de septembre, je suis devenue l'assistante d'un gérant de sociétés, et compte tenu du buzz estival de mon annonce, je me suis dit que pour l'écriture, c'était le moment ou jamais. Sur le ton que vous me connaissez, j'ai adressé des candidatures (si si, j'ai osé) à différentes rédactions. Ca a fonctionné. Depuis début octobre, je suis en stage dans un grand magazine français, une visite bihebdomadaire chez Disney en somme. A côté de ça, je continue la gym, l'enseignement et la pratique (pardon? vous dites? que j'ai passé l'âge? tssss...m'pas vrai d'abord. Ou alors, y'a pas longtemps.) Autrement dit, j'ai beau penser à ce blog régulièrement pour ne pas dire quotidiennement, je n'ai plus vraiment le temps de l'alimenter. 

 

 

Pour être honnête, il y a autre chose aussi. Au départ, le thème tournait autour de mes fantastiques aventures de célibataire en quête du mâle Graal. Aujourd'hui, je me dis que si ça m'a tout l'air d'être un sujet intarissable, et que je me suis résolue à en rire au lieu d'en pleurer, j'aspire quand même à ne pas rester seule toute ma vie. Dernièrement, je me suis demandé ce que je ferais de ce blog si un candidat  venait à faire la rue Michel.

 

Continuer comme si de rien n'était ne me paraît pas très respectueux, sans compter qu'ici, j'édulcore, je romance parfois, mais c'est du vécu, de l'authentique vécu, je n'ai pas envie de faire semblant, pas ici.

Continuer en parlant du candidat? Comme je les préfère avec du caractère, équilibrés et peu portés sur le trampling (oui je sais, je suis bizarre...), vu ma légère tendance à la moquerie, je ne suis pas persuadée que la période d'essai mènerait à un CDI.

Fermer le blog alors? Non. Il n'en n'est pas question, toutes ces incroyables et positives réformes dans ma vie, je les lui dois. Et puis, vous savoir sourire aux lèvres derrière votre écran est particulièrement jouissif, or au même titre que le chocolat, c'est difficile de commencer et de réussir à s'arrêter, surtout que c'est sans calories. 

 

 

Alors, je crois que c'est simple: on reste là, ensemble, je vais continuer à jacasser, parce des choses à dire, j'en ai. Seulement, voilà, si vous n'êtes pas à l'abri de retomber sur un article visant le célibat, ce ne sera plus le pixel central de mon blog.

 

Ca vous va?

 

 



02/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres